Comment rentabiliser un investissement immobilier ?

partial view of businessman and client shaking hands near house model on table

L’immobilier est l’un des secteurs les plus prisés en matière d’investissement. En effet, ce type de placement est un moyen idéal de pérenniser ses ressources. Toutefois, décider d’investir dans l’immobilier est une décision délicate à prendre après une réflexion longue et mûre.

Pour en tirer les meilleurs profits, il est important de faire le meilleur choix d’investissement pour soi. En effet, ce domaine offre une panoplie de choix. Il peut offrir une rentabilité régulière et à long terme lorsque toutes les conditions sont réunies.

Hormis la rentabilité, ce secteur offre des avantages fiscaux. Focus sur les éléments à évaluer pour rentabiliser un investissement immobilier !

Le type d’investissement immobilier

Choosing the right real estate property, house or new home in a housing development or community

Il existe différents moyens de gagner de l’argent dans l’immobilier. Idéalement, il faut bien concevoir son projet et analyser tous les paramètres associés. La rentabilité dépend en partie du type d’investissement choisi. Sur ArgentAZ, vous découvrez des moyens efficaces d’investir son argent.

L’immobilier locatif

close up key , personal loan concept. subject is blurry.

La location est une solution optimale si vous souhaitez obtenir une rentabilité sur le long terme. Vous pouvez décider d’acheter ou de construire un bien dans le but de le mettre en location. Pour cela, vous devez choisir le type de location. Généralement, il y a deux options : la location nue et la location meublée.

Il faut noter que la location meublée est plus recherchée dans certaines régions. Elle est adaptée pour les petites surfaces. Cependant, avant d’opter pour l’immobilier locatif, il y a un bon nombre de facteurs à considérer.

L’un des premiers éléments est la localisation du bien immobilier. Il faut noter que les prix d’achat peuvent varier d’une région à une autre. La rentabilité de la location dépend aussi de ce facteur. Ensuite, il faut prévoir les frais d’entretien afin que la maison soit dans les conditions optimales.

Une fois qu’il y aura des locataires, vous devez songer à trouver un moyen pour que les rentrées de fonds soient régulières et effectives. Pour rentabiliser l’investissement, les loyers des locataires doivent être supérieurs à vos charges.

En fonction des occupations, vous pouvez décider de gérer la location ou de confier cette tâche à une entreprise spécialisée. Par ailleurs, comme tout projet d’investissement, il y a quelques inconvénients. Au préalable, il est primordial d’évaluer raisonnablement les dépenses liées à l’achat. Considérer toutes ces dépenses aide à mieux rentabiliser son investissement.

De plus, il faut considérer la possibilité que vous puissiez être dans une période où vous n’aurez pas de locataire. Sans locataire, il n’y a pas de rentrées d’argent. Il faut aussi prendre en compte le fait qu’il peut y avoir des impayés venant de certains locataires.

L’immobilier commercial

Calculator and tax business documents put on the desk in accountant office.

L’immobilier commercial consiste à acheter un bien immobilier destiné à des fins commerciales. Il s’agit notamment des espaces industriels, des bureaux, des commerces et des places de parking. L’idéal est que la propriété soit située dans une zone d’opportunité. Ainsi, elle produira un taux de rentabilité élevé.

La plupart des entreprises accordent une place importante à l’entretien des locaux. De plus, elles paient régulièrement leur loyer pour les conserver. Ce type d’investissement peut donc être très rentable. Toutefois, il peut avoir des saisons où ces locaux seront inoccupés.

Ces périodes peuvent être plus ou moins longues. La gestion des locaux commerciaux est plus importante que celle des biens destinés à des fins résidentielles.

L’achat et la revente

Ce type de placement a pour but d’acheter un bien immobilier dégradé et de le rénover. Les prix d’achat ne sont généralement pas élevés. Si vous avez la capacité de réformer une propriété tout en tenant compte des couts des travaux, alors vous pouvez opter pour ce type de placement.

Il peut également constituer une solution optimale lorsqu’on souhaite rentabiliser rapidement. Toutefois, pour cela, il faut privilégier un bien qui ne nécessite pas de grands travaux. Après la rénovation, on peut vendre le bien pour avoir de bons bénéfices.

Pour optimiser ce type de placement, il est intéressant d’avoir des connaissances en immobilier et en travail intensif. Ceci aide à bien choisir le bien immobilier. De plus, il serait adéquat de privilégier des travaux utiles, mais peu couteux. Ces éléments permettent de tirer de meilleurs profits de la vente.

Maitriser la fiscalité de l’investissement

Real estate agent to pass the key

Dans tout processus d’investissement immobilier, la fiscalité est un détail important. Maitriser ce paramètre permet aux investisseurs de mieux rentabiliser leur placement. En effet, certains moyens permettent de réduire ses impôts. Vous pouvez être amené à payer des impôts sur votre bien immobilier comme vous pouvez en être exempté.

Pour ce faire, il faut veiller aux choix fiscaux faits. Les états mettent parfois en place des dispositifs destinés à défiscaliser certains biens immobiliers. Le choix des régimes fiscaux dépend majoritairement du type d’investissement choisi. Toutefois, les investisseurs peuvent aussi effectuer le choix qui leur convient le mieux. Chaque régime présente des avantages spécifiques.

Le régime micro foncier regroupe les revenus des biens immobiliers locatifs non meublé. Pour ce type de régime, les impôts considèrent les recettes locatives brutes. À ces recettes, ils appliquent un taux qui prend en compte les charges supplémentaires. Au-delà d’un certain seuil de revenu, c’est le régime réel qui s’applique.

Le régime réel est considéré comme adapté aux petits investissements. Il se base sur les revenus réels du bien immobilier locatif. Contrairement au régime foncier, on a ici la possibilité de déduire les frais liés à certaines charges. Il s’agit notamment des travaux d’entretien, de réparation et des primes d’assurance. Pour l’achat et la revente d’un bien par exemple, ce régime est le plus adapté.

En dehors du choix des régimes, il existe d’autres moyens de réduire la fiscalité. Vous pouvez notamment investir via une société. L’une des premières options est d’effectuer le placement avec une société civile immobilière.

La seconde consiste à créer une entreprise d’investissement dans l’immobilier. Celle-ci peut être créée sous le statut d’une société par actions simplifiée. Dans les deux cas, vous bénéficiez de nombreux avantages fiscaux. La création d’une société par actions simplifiée permet d’ailleurs d’amortir les biens immobiliers locatifs.

Vous pourriez vous attarder sur une panoplie d’autres éléments pour rentabiliser votre investissement immobilier. N’hésitez pas à adopter un spécialiste de l’investissement immobilier pour avoir de meilleures garanties !

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.